Thrall/fr

From Hearthstone Wiki
Jump to: navigation, search

Thrall représente le classe Chaman dans Hearthstone: Heroes of Warcraft

« Mes parents… assassinés avant que je ne puisse les voir ! Trahis… Gul’dan ! Je finirai par trouver l’enfer où tu te caches, quel qu’il soit même si je dois me frayer un chemin ardent à travers l’au-delà ! J’aurai ma revanche ! Tu m’entends ? » Thrall


Thrall(fr).png

Présentation officielle[edit | edit source]

De ses débuts comme esclave à son ascension au poste de chef de guerre de la Horde, Thrall s’est frayé un chemin dans l’histoire d’Azeroth à travers ses actes courageux, sa volonté inébranlable et sa maîtrise des éléments en tant que chaman.

Thrall a été un des personnages les plus influents de l’univers Warcraft. Son intelligence, sa sagesse et ses capacités de réflexion ont permis à la Horde d’être unifiée en une force dont il faut tenir compte.

Thrall a fondé Orgrimmar sur les terres de Durotar. Cette ville est un sanctuaire pour tous les orques qui jurent fidélité à la Horde. Grâce à sa sagesse, il a réuni de nombreux peuples de races et d’origines diverses sous une bannière d’honneur et de force, leur donnant de l’espoir pour l’avenir à travers l’union de leurs forces.

Thrall a brillamment conduit son peuple à travers de nombreux moments clés de l’historie d’Azeroth, que ce soit la libération des orques et leur voyage vers Kalimdor, l’assaut de la légion ardente sur le mont Hyjal ou encore l a chute du Roi-Liche.

Après le cataclysme sur Azeroth qui annonçait le retour d’Aile-de-mort, Thrall s’est mis en chemin pour calmer les éléments déchaînés, un but noble et courageux pour lequel il risqua sa vie, ne se souciant que des personnes et des terres qui comptaient pour lui et qu’il pourraient sauver. Il entra donc dans le chaotique Maelstrom pour stabiliser la faille entre le plan élémentaire et Azeroth.

Thrall, aidé par les aspects draconiques Alexstrasza, Ysera, Nozdormu, Kalecgos, conduisit l’armée qui vainquit Aile-de-mort et empêcha le cataclysme final qui aurait abouti à la fin d’Azeroth.

Avant que le dragon noir Aile-de-Mort ne détruise Azeroth, Thrall décida de partir l’affronter en nommant Garrosh chef de guerre de la Horde. Celui-ci transfigura la Horde de par son commandement irréfléchi qui conduisit à une rupture des alliances soigneusement conclues pour lesquelles Thrall avait travaillé sans relâche durant de nombreuses années.

Sa quête pour anéantir la tyrannie et l’injustice semble sans fin. Cela est d’autant plus vrai quand celui qu’il considérait autrefois comme un allié digne de diriger la Horde décida de transformer celle-ci en une machine de guerre brutale pour aller guerroyer sur les terres pacifiques des pandaren et bien au-delà. Quoi qu’il en soit, Thrall est déterminé à surpasser tout les obstacles et à restaurer la paix pour son peuple et tout les alliés de la Horde.

On voit rarement Thrall sans son Marteau-du-destin, une arme robuste et imposante qui symbolise la force du peuple orque. Malgré son nom intimidant, Thrall apporte de l’espoir à tout les orques quand il porte son marteau lors d’une bataille.

Origines[edit | edit source]

« Thrall (esclave) » était le surnom donné au jeune orque Go’el dans son premier foyer, un camp d’internement crée pour empêcher les prisonniers orques de la deuxième guerre de menacer de nouveau Azeroth. Aucun nom n’aurait pu moins lui convenir. Quand Go’el s’évada, il partit non seulement à la recherche de la liberté mais aussi de ses racines et trouva finalement la sagesse dans les croyances chamanistes de ses ancêtres.

Le chamanisme guidant ses actions, il reforma la Horde, devint le chef de guerre de celle-ci et conduisit son peuple à s’établir sur la terre aride qu’il appela Durotar, en l’honneur de son père Durotan. Il mena la Horde à travers des épreuves si nombreuses qu’elles semblaient infinies : il leva la malédiction du sang démoniaque qui souillait les orques, dut affronter la légion ardente sur le mont Hyjal, et assister à la Mort du redoutable Roi-Liche. Quand Aile-de-mort revint en entraînant le cataclysme, il démissionna de son poste de chef de guerre pour rejoindre le cercle terrestre, un puissant groupe de chamans qui tentaient d’apaiser les éléments et d’arrêter le Destructeur. Thrall choisit Garrosh Hurlenfer pour lui succéder mais regretta amèrement ce choix quand le nouveau chef de guerre mena la Horde au bord de l’implosion à cause de ses tactiques implacablement brutales.

Élevé comme gladiateur par des humains, Thrall finit par s’échapper de Fort-de-Durn et combattit sous le commandement d’Orgrim Marteau-du-destin (duquel vient le nom de la capitale Orgrimmar) pour libérer les orques enfermés pendant la deuxième guerre. Pendant la libération du dernier camp, Orgrim tomba au combat et fit don de son armure noire, de son titre de chef de guerre et de Marteau-du-destin à Thrall. Ce dernier rassembla les orques restants et embarqua pour Kalimdor ou il fonda Durotar, le nouveau foyer des orques. Après avoir rejoint les chamans du cercle terrestre, il les aida à réparer les dégâts élémentaires dus au cataclysme et s’allia aux aspects draconiques ainsi qu’à un groupe de héros mortels pour détruire Aile-de-mort à l’aide de l’âme des dragons, sauvant ainsi Azeroth de la destruction.

Thrall est le fils de Durotan (d’après qui la ville de Durotar est nommée) et de Draka. D’après les romans World of Warcraft, Thrall fut trouvé bébé par Aedelas Landenoire près des cadavres massacrés de ses parents. Ce dernier l’appela « Thrall (esclave)» et l’emmena au Donjon de Fort-de-Durn. Il y fut élevé comme un gladiateur et se révéla avoir l’intelligence d’un humain ainsi que la sauvagerie et la férocité d’un orque. Thrall se lia, en grandissant, d’amitié avec Taretha Foxton, une humaine que l’on peut voir dans World of Warcraft lors de l’instance des Grottes du temps « l’évasion de Fort-de-durne » dans laquelle le joueur aide Thrall à s’échapper du Fort. Taretha permet plus tard à Thrall de s’échapper en allumant un feu de diversion. Il fut ensuite emmené dans un camp d’internement où il rencontra d’autres membres de la Horde. c’est là qu’il apprit la corruption de Gul’dan, un démoniste orque. Thrall, avec l’aide du père de Garrosh Hurlenfer, Grommash, créa une armée pour la Horde avec laquelle il retourna à Fort-de-Durn dans l’espoir d’affronter Aedelas Noirelande, pour n’y trouver que la tête coupée de Taretha qu’on jeta à ses pieds.

Thrall était un ami proche de Rexxar, du Chef des Trolls, Vol’Jin et de Cairne Sabot-de-sang avant que ce dernier ne soit tué par Garrosh.

« Mes parents… assassinés avant que je ne puisse les voir ! Trahis… Gul’dan ! Je finirai par trouver l’enfer où tu te caches, quel qu’il soit même si je dois me frayer un chemin ardent à travers l’au-delà ! J’aurai ma regagne ! Tu m’entends ? » Thrall